facebook_pixel

Les talents derrière Audace et Romantisme

novembre 5th, 2018 by

Romantiques parce qu’elles poursuivent de grands rêves, audacieuses parce qu’elles vont encore plus loin. Nous avons choisi trois femmes intrépides pour être le visage de notre nouvelle campagne, dans un scénario fantaisiste qui montre que le changement commence par le quotidien. Chaque matin, elles passent en revue leur garde-robe pour choisir la tenue la mieux adaptée à la journée qui les attend, qu’il s’agisse d’une réunion professionnelle, d’une occasion festive ou d’un moment en famille.

The house of Anita Erskine’s parents in Accra

La maison des parents d’Anita Erskine à Accra a fourni le décor pour la séance photos. Ses détails opulents et son esprit vintage sont en parfaite harmonie avec la nouvelle collection de tissus, tandis que les peintures chimériques des artistes ghanéens Jasper Arts, Heavy J., Fakira, et Stoger créent une atmosphère surréaliste. Quatre designers africains différents ont créé les tenus que portent nos muses, des robes flattant la silhouette de Yartel aux coupes modernes de Jewel by Lisa, sans oublier bien sûr les créations fantaisistes de Lumière et Sadia Sanusi.

Anita Erskine habillé par Yartel, peinture par Farkira.

Anita Erskine
Anita Erskine
Yartel

« Déterminé à imprimer sa marque créative dans le cœur de chaque femme »

comme il le dit lui-même, le créateur de mode Ezekiel Yartel est le chouchou d’un certain nombre de grandes célébrités africaines. Avec ses somptueuses robes réservées aux grandes occasions, il s’est bâti une réputation qui a permis à son label de se faire très rapidement connaître au Ghana. Luxe et féminité sont ses maîtres mots. Il maîtrise l’art de réaliser des robes originales à la coupe étudiée, qui mettent en valeur les courbes féminines, comme le montrent les looks qu’il a créés pour notre campagne Bold Romantics.

Farkira
Farkira

Ebenezer Mensah est l’homme qui se cache derrière le nom d’artiste Farkira. Créateur d’affiches à l’origine, il est également très connu au Ghana pour ses portraits de célébrités. Ses compositions détaillées et son approche ludique de la réalité en faisaient un partenaire idéal pour notre campagne Bold Romantics, dans laquelle un de ses tableaux réinterprète une salle à manger au travers d’un filtre plein de fantaisie.

Anita Erskine habillé par Yartel, peinture par Stoger.

Anita Erskine
Anita Erskine
Stoger
Stoger

Ce jeune peintre originaire d’Oyibi, dont le vrai nom est Moses Agoe, est connu pour ses magnifiques affiches de films peintes, qu’il vend au Ghana ainsi qu’à des galeries et collectionneurs internationaux. Fascinés par l’expressivité de ses dessins, nous lui avons confié la réalisation des œuvres d’art surréalistes qui agrémentent notre campagne Bold Romantics.

Ayokunmi Abdul habillé par Jewel by Lisa, peinture par Daniel Anum Jasper.

Ayokunmi Abdul
Ayokunmi Abdul
jasper at work
Daniel Anum Jasper
Daniel Anum Jasper

Comptant aujourd’hui parmi les artistes ghanéens les plus connus à l’international, D.A. Jasper a débuté sa carrière comme créateur d’affiches à la fin des années 80. Grâce à son talent de peintre, il s’est rapidement fait un nom dans l’univers des affiches de films. Privilégiant un style pop souvent inspiré de la science-fiction et de l’âge d’or de la bande dessinée, il insuffle une note étrange et décalée à tout ce qu’il crée. C’est pour cette raison que nous avons fait appel à lui pour imaginer les décors des histoires de mode Bold Romantics. Dans ce cadre, il a peint des tableaux et coordonné le travail d’autres artistes.

Fafa Gilbert habillé par Lumière et Sadia Sanusi, peinture par Heavy Jearus.

Fafa Gillbert
Fafa Gillbert
Lumière
Lumière

Un an seulement après sa création, Lumière a remporté le prix Designer d’avenir de l’année des Glitz Style Awards. Cette marque de luxe ghanéenne créée en 2014, qui propose à la fois du prêt-à-porter et du sur-mesure, est gérée par Bertha Logan-Owusu. Associant des tissus traditionnels et de somptueux matériaux (voiles et perles par exemple), elle présente ses créations dans les semaines de la mode à travers le continent et obtient un succès public et critique. Le label fait également partie de ceux qui ont créé les looks de notre campagne Bold Romantics.

Sadia Sanusi
Sadia Sanusi

Représentante de la quatrième génération de créateurs de mode de sa famille, Sadia Sanusi a appris son métier avec sa mère, dans un studio situé dans la banlieue d’Accra. Elle a lancé sa propre boutique de sur-mesure en 2012, à l’âge de 19 ans. Possédant un diplôme en Communication (conception), elle est parvenue à fidéliser une large clientèle ghanéenne tombée sous le charme de sa signature créative qui mêle sensualité et tradition. Actrice influente dans le monde de la gastronomie, Fafa Gilbert est l’une des clientes qu’elle a habillées pour notre campagne Bold Romantics.

Heavy Jearus
Heavy Jearus

Jeaurs Oka Afutu – connu sous le nom de Heavy Jeaurs ou Heavy J. sur la scène artistique – a commencé à peindre des affiches de films à l’âge de 14 ans. Il s’est consacré à cette activité tout au long des années 90 avant de se tourner vers le marché occidental des collectionneurs lorsque l’industrie cinématographique ghanéenne a évolué. Séduits par son style dynamique et imaginatif, nous lui avons commandé un grand tableau afin de mettre en scène le scénario de notre campagne Bold Romantics.

Posted in

Un fascinant tableau : les modèles qui ont participé à notre campagne

juillet 25th, 2018 by

Des femmes de tous âges et de tous milieux ayant des parcours différents, se sont créé de nouveaux souvenirs en portant des imprimés classiques, ainsi que des looks modernes empreints d’une touche de nostalgie.

 

Nous avons demandé à tous ces modèles de participer à la création de leurs tenues afin qu’elles reflètent leur personnalité, leurs envies et leurs rêves de mode. Le résultat ? Un fascinant tableau composé par 20 femmes ravissantes qui réinventent les traditions en posant un regard personnel sur l’histoire et l’avenir de Vlisco, ainsi que sur leur histoire et leur avenir à elles.

Nous les avons interrogées sur leurs tenues et sur les moments marquants de cette expérience.

Folasade – 30 

« Je voulais participer à la séance photo Vlisco parce que les imprimés sont une façon de vivre ma culture africaine. Danser pieds nus, dans le sable rouge de Porto-Novo, la capitale béninoise, a été un moment inoubliable pour moi. Comme ma famille est originaire de cette ville, j’ai eu le sentiment de fouler la terre de mes ancêtres. »

Alexandra – 26 – Entrepreneuse. Fondatrice à @True As Nature

« Le moment de la séance photo que j’ai préféré est celui pendant lequel toutes les femmes ont marché aux côtés des modèles dans les rues de Porto-Novo. Nous étions des amazones élégantes du Bénin, des femmes africaines belles, fortes et fières. »

Agniola – 72 – Membre retraitée du personnel des Nations Unies

« Grâce à ma mère, Vlisco a toujours fait partie de ma vie. Les tissus et le côté intemporel des motifs sont indissociables de mon identité. »

Sarah – 30 – Auditrice financière

« Pour moi, revisiter la tradition, c’est regarder vers le passé tout en avançant vers l’avenir ! Pouvoir me réapproprier les motifs créés par les générations précédentes et leur offrir une cure de jouvence grâce au dynamisme et aux tendances d’aujourd’hui. »

Yolaine – 59 – Promotrice immobilière

« Je me considère comme une femme libre. Libre de mes pensées, libre de mes actes et libre de créer les vêtements que j’aime. Pour ma robe, je voulais un look moderne qui conserve cette authenticité africaine. Nous avons orné le tissu de strass pour renforcer son côté lumineux. »

Aida – 43 – Assistante administrative

« Ma robe abricot ornementée était lumineuse, en parfait accord avec mon caractère joyeux », explique Ahouanmenou. Ahouanmenou a sauté sur l’occasion qui lui était offerte de participer à la campagne Vlisco. « Je voulais vivre la magie collective des tissus Vlisco », précise-t-elle.

Nicole – 62 – Traductrice

« J’ai participé à la séance photo parce que j’aime les imprimés originaux qui attirent l’attention. C’est une façon de me sentir spéciale et différente. La séance photo a été fatigante. J’avais chaud et j’ai trouvé difficile de marcher avec des talons hauts, mais cela en valait la peine. Participer à cette campagne a été une expérience formidable. »

Farida – 22 – Étudiante et blogueuse

« Mon style personnel et celui de ma robe sont simples et sobres, parce que je pense que sobriété et élégance vont de pair. »

Dior – 43 – Analyste-programmatrice

« Je suis quelqu’un de sociable, j’aime les fêtes, les galas et les bals. J’ai choisi une robe longue qui reflète cette facette de ma personnalité. »

Dior explique qu’elle a attrapé le virus Vlisco il y a environ 10 ans. « Aujourd’hui, je porte des imprimés tous les jours, dans des styles très divers. » Parallèlement à son travail de programmatrice, elle crée également des vêtements contemporains pour enfants dans des imprimés africains.

Nchimunya – 40 – Diplomate

« Les tenues que j’ai portées pendant la séance photo de la campagne étaient ultra-élégantes. Avec mes robes, je voulais montrer qu’on peut porter des imprimés de façon chic lors des grandes occasions. »

« Vlisco représente la femme africaine que je suis et j’aime renouer avec mes racines en portant les tissus de la marque. »

Hermine – 39 – Secrétaire de direction

« J’ai toujours rêvé d’être sous les feux des projecteurs. Alors le faire pour Vlisco, une marque que j’adore, c’était inespéré ! Quand j’ai eu l’opportunité de poser pour la campagne, je n’ai pas hésité une seule seconde. »

Rita – 58 – Assistante commerciale

« Je souhaitais participer à cette séance photo parce que Vlisco met en avant les valeurs africaines. Les dessins Vlisco racontent des histoires et les imprimés ont un côté personnalisé. »

Corinne – 56 – Informaticienne

On pourrait croire que la magnifique Corinne exerce la profession de modèle, alors que cette expérience de mannequinat était une première pour elle. « On nous a demandé de poser et de danser, ce qui a donné lieu à des moments surprenants et parfois hilarants. L’ambiance était formidable ! »

Idiath – 35 – Gestionnaire de compte

« Ce que j’ai le plus apprécié dans la séance photo est qu’elle a réuni des femmes très différentes : des femmes jeunes et plus âgées, des minces et des rondes, toutes parées de magnifiques tenues. Pour moi, elles représentaient toutes les femmes, toutes les clientes de la marque Vlisco. »

Josiane – 38 – Lawyer

« Ma tenue saharienne revisite complètement la tradition. J’ai voulu rendre hommage à ma mère et à ma grand-mère, qui ont toujours porté cet imprimé, mais en optant pour un style contemporain. Ce look montre que ce tissu peut aussi bien être porté par une trentenaire que par une grand-mère, chacune à sa façon, dans un esprit traditionnel ou ultra-moderne. »

Anecdote : Josiane adore le wax et anime même une page Facebook qui lui permet de partager son amour pour les imprimés Vlisco. « Participer à la campagne illustre mon attachement à la marque. »

Inès

Faith

Delphine

Gene

Ojima

Nathalie

Posted in

Histoires de mariage

juin 19th, 2018 by

Le mariage magnifique, trépidant et fantastique de Maryam

L’heureux couple

 

Maryam a rencontré son mari dans un endroit très inhabituel, puisque Aboubakar se remettait d’un accident à l’hôpital. Comme les parents de Maryam étaient des amis de sa famille, ils lui ont rendu visite en emmenant leur fille. Maryam était loin de se douter qu’elle rencontrerait l’amour de sa vie ce jour-là ! Près de deux ans après son mariage, l’heureux couple se porte bien et Maryam revient, pour nous, sur le grand jour.

Deux fois plus de joie

 

« Si je devais décrire mon mariage en trois mots, je dirais qu’il a été magnifique, trépidant et fantastique ! », explique Maryam.

 

« Ma sœur cadette s’est mariée le même jour que moi. Ce fut donc un double mariage ! Avant la cérémonie, notre sœur aînée nous a organisé une fête prénuptiale sur le thème de la royauté. Toutes nos amies sont venues, parées de splendides tenues, et une équipe de mise en beauté nous attendait sur le lieu de la réception. »

 

Ravissante en rose

 

« Pour la cérémonie Kamu (cérémonie traditionnelle chez les Haoussas et Fulanis), j’ai opté pour une robe sirène réalisée dans un Super-Wax rose. Je l’ai rebrodée de dentelle pour en faire une tenue encore plus spéciale. Je savais que je serais la seule à porter cette toilette lors de l’évènement. »

 

« Le rose est l’une de mes couleurs favorites. »

 

« Mes demoiselles d’honneur portaient également des imprimés Vlisco pour être dans le ton et compléter ma tenue. »

Asmau et ses Golden Girls

 

L’amour

 

Asmau et Mohammed étaient amis d’enfance avant de devenir âmes sœurs. « Ce que je retiens avant tout de mon mariage c’est cette conviction que j’épousais mon meilleur ami et l’amour de ma vie », explique Asmau en repensant au grand jour.

Depuis leur mariage, les tourtereaux ont fondé une famille. « Nous avons eu le bonheur d’avoir une petite fille qui rend notre vie encore plus belle. »

Les looks

 

Directrice de sa propre marque de mode, Asmau a veillé à ce que tous les évènements liés à son mariage soient de grands moments en matière de tendance. « Je me suis assurée que toutes mes tenues soient à mon goût et à la mode. J’ai adoré chacune des toilettes que j’ai portées. »

« À l’occasion de mon Kamu, mes demoiselles d’honneur portaient une tenue Vlisco. J’ai choisi l’imprimé Vlisco jaune et rouge orné de plumes que l’on appelle ici l’Ibo Wrapper. »

 

« J’ai toujours aimé ce dessin très traditionnel qui complétait également ma tenue dorée. Toutes les demoiselles d’honneur étaient ravies de porter cet imprimé ! »

Posted in

La mariée inoubliable

mai 14th, 2018 by

Les imprimés dynamiques ont le vent en poupe alors que le mariage traditionnel en blanc laisse chaque saison place à davantage de diversité et d’authenticité. Que l’on parle des mariés, des témoins ou des demoiselles et garçons d’honneur, un nombre croissant de personnes optent pour des tenues grandioses pour le grand jour.

 

Quoi de mieux qu’un tissu qui vaut mille mots pour être une mariée inoubliable ? En collaboration avec le magazine Glam Africa et les créateurs Elie Kuame, Stylista et Toju Foyeh, Vlisco a créé, à partir d’imprimés originaux, une collection colorée pour les femmes d’aujourd’hui et le numéro spécial mariage de Glam. Laissez-vous inspirer par ces envoûtantes robes de mariée et par l’inventivité des créateurs.

Elie Kuame

VLA2347.001

VLA2347.001

VLA2347.002

VLA2347.002

Les couleurs et les associations d’imprimés ne font pas peur à la demoiselle d’honneur du créateur ivoiro-libanais Elie Kuame. Cette femme bien dans sa peau porte ici une robe en dentelle brodée, agrémentée d’une longue traîne en WaxWax.

 

« J’ai aimé travailler avec le WaxWax, car on ne cesse d’y découvrir de nouveaux détails. »

Toju Foyeh

VLA2215.019

VLA2215.019

VLA2285.027

VLA2285.027

La créatrice nigériane Toju Foyeh a conçu sa robe de mariée pour les femmes qui règnent sur leur royaume de par leur élégance et leur grâce.

 

« Ces femmes afrocentristes, audacieuses et modernes n’ont pas peur d’afficher leur différence. »

Stylista

VLA2348.002

VLA2348.002

VLA2346.002

VLA2346.002

Sûre d’elle et déterminée, la demoiselle d’honneur de la créatrice ghanéenne Stylista est prête à conquérir le monde dans cette robe qui associe WaxWax Vlisco et mousseline.

 

« Les tendances actuelles en matière de tenues de mariage sont plus audacieuses. Les traditionnels tons blancs et ivoire font ainsi place à des robes aux couleurs vives et ornements originaux. »

La plupart des looks ont été réalisés avec du WaxWax Vlisco. Ces imprimés ont pour particularité de proposer un effet visuel ton sur ton très élégant, qui associe deux dessins indigo intemporels sur chaque face de l’étoffe. Seuls les procédés d’impression à la cire de Vlisco permettent d’obtenir ce résultat spécial. Agrémentés, sur l’une de leurs faces, de reflets métalliques, les tissus de la collection WaxWax possèdent un style sophistiqué qui vous fera briller en toute occasion.

Cliquer ici pour commander des imprimés WaxWax.

Photographie : Anna Nicholas
Coiffure : Rachel Njolinjo
Maquillage : Karen Salandy
Styliste : Ihunna Eberendu
Modèle : Estelle Digridi
Directeur de la séance photo : Lithemba Velleman

Posted in

Shade et Nafi : mère, fille, et partenaires professionnelles

mai 9th, 2018 by

On entend souvent des mères et de leurs filles qu’elles sont les meilleures amies, mais qu’en est-il de celles qui font de remarquables partenaires professionnels ?  Les figures de notre campagne consacrée à la fête des Mères, la créatrice Shade Affogbolo et sa mère Nafi Affogbolo, savent tout de cette relation si particulière. Ensemble, ce duo de Parisiennes a créé avec succès la marque Nash Prints It. La marque offre des classiques de la mode pour hommes et femmes et travaille exclusivement le wax. Elles travaillent en étroite collaboration avec un tailleur au Bénin qui fabrique l’ensemble de leurs vêtements. « Notre objectif est de promouvoir la variété et la beauté du wax, ainsi que le savoir-faire des artisans africains », explique Shade.

 

Alors, comment ça marche ? Chez Nash Prints It, Shade est maître de tout, celle qui touche à tout. Elle est la directrice de la création et représente le visage de la marque. En tant que créatrice, c’est elle qui choisit le tissu avec lequel travailler, essaye les échantillons, contrôle le site Internet, réalise les photos pour la campagne, gère les relations avec la presse et traite avec les acheteurs en gros. « Mais le travail de ma mère est essentiel à tout ce que je fais dans l’entreprise. Par exemple, elle supervise la production dans notre atelier de confection de vêtements au Bénin, un aspect particulièrement crucial de notre activité. Et bien sûr, j’ai besoin des conseils de ma mère sur les dessins et pour d’autres questions. »

 

Émerveillés et ravis, nous nous sommes assis pour discuter avec Shade et Nafi de leur entreprise, leur style, leurs ambitions et leur relation mère-fille.

Pouvez-vous vous décrire l’une l’autre en trois mots ?

Nafi : Shade est brillante, créative et forte.

Shade : Maman est forte, élégante et généreuse.

 

Comment êtes-vous passées de mère et fille à femmes d’affaires ?

Shade : Ma mère est une styliste bourrée de talent, mais elle n’a jamais développé sa carrière. Lorsque j’ai passé mon diplôme de journalisme, mon père voulait que nous aidions ma mère à reprendre son travail.

Nafi : Il m’a même proposé de l’argent pour cela. Mais j’ai refusé. Ensuite, Shade a suggéré l’idée de lancer une entreprise ensemble. Bien évidemment, j’ai cédé.

Shade : J’ai toujours voulu travailler avec ma mère ! J’ai donc décidé de créer la marque pour qu’elle puisse m’aider. Travailler avec des artisans africains et du wax est une idée venue naturellement pour nous deux. Nous voulions toutes les deux rendre hommage à nos origines.

 

Quelles sont les qualités que vous appréciez le plus chez l’autre sur le plan professionnel ?

Shade : Je dirais son attention sur les petits détails, son savoir-faire, son investissement auprès de l’atelier du tailleur au Bénin. Son goût sûr.

Nafi : Shade parvient à prendre des décisions rapidement.

Quelles sont les plus grandes leçons que vous avez apprises l’une de l’autre ?

Nafi : L’organisation et le fait de garder un fil conducteur.

Shade : J’ai littéralement « appris » la mode auprès d’elle. Sur ce point, elle est un véritable pilier pour moi. Le fait qu’elle m’accompagne dans cette aventure m’a beaucoup aidée à prendre confiance en moi et à défendre mes idées.
Dans quelle mesure pensez-vous être complémentaires ?

Nafi : Mon expérience dans la mode : je suis styliste et j’avais ma propre boutique au Sénégal dans laquelle travaillaient des couturiers et des tailleurs. Je pense que Shade apprécie cette expérience, car c’était une expérience vraie, concrète et locale. Mon expérience est une combinaison de sa jeunesse, de son point de vue sur sa génération et de la fraîcheur de sa créativité. C’est ce qui a mené à Nash Prints It.

Shade : Nous nous complétons aussi, car nous appartenons à des générations différentes. Elle est une icône du style. Bien plus féminine que je ne le suis. Elle a connu la mode de différentes époques que j’aurais adoré connaître. La combinaison de nos expériences et de nos styles a donné naissance à une mode classique fantaisiste et intemporelle que j’adore.

<<J’ai littéralement « appris » la mode auprès d’elle. Sur ce point, elle est un véritable pilier pour moi. Le fait qu’elle m’accompagne dans cette aventure m’a beaucoup aidée à prendre confiance en moi et à défendre mes idées. >>

Quel est selon vous le principal avantage à travailler avec un membre de sa famille ?

Nafi : C’est facile, car nous nous connaissons et nous faisons confiance.

Shade : La confiance. La complicité. Et lorsque nous ne sommes pas d’accord, nous trouvons un moyen de le régler très calmement. Quoi qu’il arrive, notre relation mère-fille reste la priorité, et nous sommes toutes les deux attachées à notre marque.
Qu’aimeriez-vous accomplir ensemble à l’avenir ?

Shade : Nous aimerions faire évoluer notre marque vers une marque « lifestyle » qui serait une référence universelle du style afro-européen que nous connaissons et partageons à travers nos créations.

Nafi : Je suis entièrement d’accord avec Shade. Nous voulons y parvenir en poursuivant notre travail avec les artisans africains. Nous adorerions les aider afin qu’ils soient reconnus pour leur talent et deviennent des acteurs respectés du secteur de la mode. Aussi, je suis impatiente de mettre au point la production au Bénin et de la moderniser grâce à de meilleurs équipements.

Posted in

Vlisco x Trevor Stuurman au festival One Source Live (Afrique du Sud)

avril 6th, 2018 by

Le 24 mars, l’artiste multimédia africain Trevor Stuurman a honoré le public de sa présence à l’occasion du lancement du festival One Source Live. Cet événement live d’une journée organisé à Johannesbourg par Absolut proposait plusieurs scènes, spectacles et collaborations pour mettre à l’honneur le pouvoir de transformation de la créativité africaine dans les domaines de la musique, de la mode, de l’art et de la photographie, avec pour ambition ultime de changer le regard que porte le reste du monde sur l’Afrique. L’événement a rassemblé de nombreux artistes (africains), y compris Stuurman, qui a installé une cabine photo sur le site du festival pour y prendre des clichés utilisant les tissus Vlisco.

VLA2252.007

VLA2252.007

VLA2252.004

VLA2252.004

VLA2252.011

VLA2252.011

Stuurman, qui exprime sa créativité via les arts visuels tels que le film, la mode et la photographie, a expliqué qu’il avait trouvé l’événement particulièrement enthousiasmant parce qu’il « montre que l’Afrique n’est plus seulement la promesse d’un avenir meilleur ; notre heure est venue et les choses bougent déjà, ici et maintenant. » Il a baptisé la collaboration, qui reposait sur des dialogues organisés autour d’un message clé, Téléportation vers l’Afrique – Transporté par Trevor Stuurman, et la décrit en ces termes :

 

 « Où en sommes-nous vraiment, si nous ignorons les barrières imaginaires qui nous limitent ? Qui pouvons-nous devenir si nous réimaginons notre identité sans nous laisser distraire ? Où irions-nous si nous souhaitions communiquer, collaborer et créer ? Pourquoi déployer nos ailes et nous envoler ? Quand nous lancerions-nous dans cette conquête spirituelle et créative ? Aujourd’hui, maintenant. L’ère de l’Afrique est l’ère authentique du voyage. Voyageons aux quatre coins de la terre mère. Envolez-vous et téléportez-vous au cœur d’un royaume africain réinventé. » 

 

Royaume africain (déf.) ~ Un royaume de pionniers, de créateurs, de conteurs et tous les protecteurs de l’Afrique d’aujourd’hui, de demain et du futur. Téléportez-vous au cœur de l’Afrique. Transport assuré par Trevor Stuurman.

VLA2252.024

VLA2252.024

VLA2252.012

VLA2252.012

Remerciements 

Photographies : Trevor Stuurman |Assistant : Obakeng Molepe | Stylisme : Rich Mnisi | Tissus : En collaboration avec Vlisco | Maquillage : Lesedi Leketi & Janine Horsley | Coiffure : Bomzi Lekgoro| Mannequins : Thando Hopa, Phetogo Mogale, Emy Ozori, Tshepiso Dacosta, Tyril Clint, James Ndiza, Khalid Agbabiaka, Kofi Apea-Adu, Jenyo Johnson

Posted in

Inspiration mode par House of Marie et Reedas

février 15th, 2018 by

À l’occasion du lancement de la première collection de 2018, des clients VIP ont été tout spécialement invités dans les boutiques Vlisco de Lagos et d’Abuja pour découvrir et acheter les nouveaux tissus avant tout le monde. Ils ont aussi eu l’opportunité de voir les nouveaux designs prendre vie avec les tenues élégantes créées par House of Marie pour la boutique de Lagos, et Reedas pour la boutique d’Abuja.

 

Selon la directrice de la création pour House of Marie, Joan Ibuzo, qui était représentée lors de l’événement par l’une de ses créatrices, Uche Uba, la source d’inspiration à l’origine des 6 looks contemporains mais raffinés était la fashionista de Lagos, qui aime afficher un style sophistiqué et tendance – quelle que soit l’occasion.

 

À Abuja, Rukkayah Muhammed, directrice de la création pour Reedas, a également présenté six tenues. Reedas a voulu refléter le mode de vie des femmes africaines d’Abuja avec les designs spécialement créés pour l’occasion. Elle a associé son emblématique « tissu plaid » à un style modeste mais pourtant très tendance, créant six tenues qui, loin des looks tape-à-l’œil qui attirent l’attention, expriment le bon goût et le sens du style. L’exceptionnel mélange des couleurs et des tissus, parfaitement mis en valeur par les tenues, a suscité l’admiration générale.

Inspiration mode par House of Marie

Inspiration mode par Reedas

Posted in

Lancement de Vlisco&co à Lagos

janvier 24th, 2018 by

Vlisco&co, une nouvelle initiative qui a eu lieu au Nigeria et à Accra, a pour ambition de proposer des événements véritablement uniques pour ouvrir de nouvelles voies et embrasser l’avenir créatif de l’Afrique. La nouvelle initiative explore la façon dont la génération moderne perçoit Vlisco, ce que notre marque représente pour la jeunesse, et ce qu’elle peut en retour apporter à Vlisco. L’équipe créative de Vlisco et la scène créative locale ont participé ensemble à un processus collaboratif, présentant de nouvelles idées provenant de Hollande et d’Afrique.

Après la première édition très réussie de Vlisco&co à Accra, c’était au tour de Lagos d’impressionner le public avec les créations des talents locaux. L’événement était organisé par Vlisco et A White Space Lagos à Alara, avec la participation de Dj Aye!, invité parfait pour maintenir l’énergie tout au long de la soirée. La première édition de Lagos a accueilli des personnalités telles que Linda Ejiofor, Naeto and Nicole Chikwe, Dolapo Oni Sijuwade, Bolanle Olukanni, Kayla Oniwo, Denola Grey, Simi Esiri, Fisayo Longe, Akin Faminu, Sharon Ojong et Kessiana Edewor.

 

L’événement a débuté sur une session interactive présentant une conversation entre Karo Akpokiere et l’écrivain Ayodele Arigbabu, dans un studio recréé du nom de « 6 histoires de désintégration ». Karo Akpokiere, illustrateur nigérian de grand renom dont les œuvres ont notamment été exposées à la biennale de Venise, a imaginé de nouvelles manières de réinventer les motifs Vlisco classiques dans ses dessins et ses illustrations. Il était également très impliqué dans les histoires et récits associés à ces tissus classiques.

La nouvelle génération de talents nigérians locaux a pu faire découvrir ses créations de mode au cours de l’événement. Des collections commandées aux designers Tokyo James et Abiola Olusola ont également été présentées. La collection de vêtements pour homme de Tokyo James, qui comprenait deux tissus Vlisco innovants utilisés pour la première fois, a fait forte impression sur le public. Il a non seulement créé de véritables tenues pour gentleman, mais il a aussi su transformer les tissus Vlisco et réinventer leur nature en les mélangeant à d’autres matériaux avant de coudre l’ensemble avec une extrême précision. Tokyo James a travaillé avec le photographe Terna Iwar sur un film consacré à la mode ainsi que sur sa collection classique (et pourtant très moderne), présentée au cours de la soirée.

 

La créatrice Abiola Olusola nous a ensuite fait vivre un voyage éclectique en nous faisant découvrir ses robes. Adepte des formes audacieuses, elle a su donner vie aux motifs Vlisco classiques et récents. L’impression générale créée par la collection était très positive, grâce à la juxtaposition intéressante des imprimés.

 

Enfin, le cinématographe, styliste et créateur visuel Daniel Obasi a présenté son film afro-futuriste « An Alien in Town », court-métrage très inspiré dans lequel on retrouve aussi le travail d’Abiola’s et de Tokyo’s.

Posted in

Lancement de Vlisco&co à Accra

janvier 24th, 2018 by

Vlisco&co, une nouvelle initiative qui a eu lieu au Nigeria et à Accra, a pour ambition de proposer des événements véritablement uniques pour ouvrir de nouvelles voies et embrasser l’avenir créatif de l’Afrique. La nouvelle initiative explore la façon dont la génération moderne perçoit Vlisco, ce que notre marque représente pour la jeunesse, et ce qu’elle peut en retour apporter à Vlisco. L’équipe créative de Vlisco et la scène créative locale ont participé ensemble à un processus collaboratif, présentant de nouvelles idées provenant de Hollande et d’Afrique.

L’événement était organisé par Vlisco et Nsimba Valene à l’Untamed Empire. En marge du directeur de Vlisco David Suddens et de notre directrice créative Zara Atelj, d’autres invités d’honneur étaient présents, dont Afua Rida, styliste et bloggueuse primée, Makeba Boateng, directrice de « Fashion Forum Ghana », Maame Adjei, actrice de la série « Une ville d’Afrique », et Ruth Quashi, Miss Univers Ghana. Chaleureusement accueilli par Anita Erskine, le public local se composait de jeunes passionnés de mode tous très bien habillés, et formait un réseau créatif plein d’inspiration qui nous a charmés par sa fraîcheur.

 

Après que la reine des médias ghanéens nous ait fait part de son enthousiasme pour la nouvelle initiative Vlisco&co, la chanteuse Adina Thembi a conquis le public en lui offrant un spectacle éblouissant. Chris Kata, personnalité connue de la télévision, a ensuite pris le relais pour présenter le reste du programme, galvanisant son auditoire par sa grâce et sa finesse d’esprit pour la suite de cette soirée magique.

 

Les créateurs de mode Ushie et House of Paon ont présenté leurs nouvelles collections. Leur approche, qui consiste à juxtaposer les tissus Vlisco à diverses étoffes aux différentes propriétés, a agréablement surpris les regards. Leur interprétation saisissante des motifs Vlisco classiques et modernes a clairement trouvé écho chez le public jeune et élégant qui assistait à l’événement.

 

La beauté des créations reposait sur une grande attention aux détails. Les dessins des différents motifs étaient parfaitement alignés aux formes des créations, harmonie qui a permis aux designers de présenter des tenues absolument remarquables. Les tissus étaient souvent complétés par des éléments contrastants inattendus, tels que des volants, du velours, de la dentelle et des broderies. De nombreuses créations comportaient des détails étudiés pour exacerber et souligner une nouvelle facette de la puissante silhouette féminine. Pensez aux coupes péplum, aux effets ruchés, aux épaulettes carrées, pour ne citer que quelques exemples. Pour ajouter la touche finale et mettre en valeur les tenues, les créations de la collection étaient savamment accessoirisées avec les bijoux audacieux du célèbre styliste Kelvin Vincent.

 

Même si cette initiative enthousiasmante n’a pour l’instant eu lieu qu’à Accra et Lagos, nous n’en sommes qu’aux débuts de l’histoire de Vlisco&co et plusieurs événements seront bientôt organisés pour inclure d’autres pays.

Posted in

Spotted at Paris Fashion Week: Stella McCartney x Vlisco

octobre 2nd, 2017 by

This morning, fashion addicts from over the globe gathered for the Stella McCartney Spring 2018 fashion show. In the collection, three Vlisco designs made it to the runway. Amongst them were our famous Table Fan and Microphone designs.

 

Once the only way to cool down in warm African cities, this design became a symbol for wealth and status as you could afford an electric fan to cool you down. When being vocal about your wishes and desires, opting for our microphone-design is the best way to go.

 

Stella McCartney brought her refreshing fashion vision to the Parisian catwalk, interpreting our classic designs into new inspiring styles.

Posted in

By continuing to use this site you consent to the use of our cookies on your device as described in our cookie policy unless you have disabled them.  more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close